Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 12:49

imgres.jpgJean FERRAT : ‘’Tu verras, tu seras bien’’


J'aurais bien voulu te prendre
Avec nous comme autrefois
Mais Suzy m'a fait comprendre
Qu'on est un peu à l'étroit
Il faut être raisonnable
Tu ne peux plus vivre ainsi
Seule si tu tombais malade
On se ferait trop de souci

Tu verras tu seras bien

On va trier tes affaires
Les photos auxquelles tu tiens
Celles de papa militaire
Des enfants et des cousins
C'est drôle qu'une vie entière
Puisse tenir dans la main
Avec d'autres pensionnaires
Vous en parlerez sans fin

Tu verras tu seras bien

Oui je vois le chat s'agite
On ne trompe pas son instinct
Mais il oubliera très vite
Dès qu'il sera chez les voisins
T'auras plus de courses à faire
De ménage quotidien
Plus de feu en plein hiver
T'auras plus souci de rien

Tu verras tu seras bien

Ton serin chante à tue-tête
Allons maman calme-toi
Oui le directeur accepte
Que tu le prennes avec toi
Y a la télé dans ta chambre
En bas y a un beau jardin
Avec des roses en décembre
Qui fleurissent comme en juin

Tu verras tu seras bien

Et puis quand viendra dimanche
On ira faire un festin
Je me pendrai à ta manche
Comme quand j'étais gamin
Tu verras pour les vacances
Tous les deux on sortira
Là où l'on chante où l'on danse
On ira où tu voudras

Tu verras tu seras bien 

Repost 0
Published by Reynaudrrcc - dans Séquence Emotions
commenter cet article
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 18:00

‘’Les Vieux’’

Paroles et musique de Jacques BREL

jacques-brel


Les vieux ne parlent plus ou alors seulement parfois du bout des yeux
Même riches ils sont pauvres, ils n'ont plus d'illusions et n'ont qu'un coeur pour deux
Chez eux ça sent le thym, le propre, la lavande et le verbe d'antan
Que l'on vive à Paris on vit tous en province quand on vit trop longtemps
Est-ce d'avoir trop ri que leur voix se lézarde quand ils parlent d'hier
Et d'avoir trop pleuré que des larmes encore leur perlent aux paupières
Et s'ils tremblent un peu est-ce de voir vieillir la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui dit : je vous attends

Les vieux ne rêvent plus, leurs livres s'ensommeillent, leurs pianos sont fermés
Le petit chat est mort, le muscat du dimanche ne les fait plus chanter
Les vieux ne bougent plus leurs gestes ont trop de rides leur monde est trop petit
Du lit à la fenêtre, puis du lit au fauteuil et puis du lit au lit
Et s'ils sortent encore bras dessus bras dessous tout habillés de raide
C'est pour suivre au soleil l'enterrement d'un plus vieux, l'enterrement d'une plus laide
Et le temps d'un sanglot, oublier toute une heure la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, et puis qui les attend


Les vieux ne meurent pas, ils s'endorment un jour et dorment trop longtemps
Ils se tiennent la main, ils ont peur de se perdre et se perdent pourtant
Et l'autre reste là, le meilleur ou le pire, le doux ou le sévère
Cela n'importe pas, celui des deux qui reste se retrouve en enfer
Vous le verrez peut-être, vous la verrez parfois en pluie et en chagrin
Traverser le présent en s'excusant déjà de n'être pas plus loin
Et fuir devant vous une dernière fois la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui leur dit : je t'attends
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non et puis qui nous attend. 

Repost 0
Published by Reynaudrrcc - dans Séquence Emotions
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 18:11

Les Gens âgés,

par André Sylvain (Canada)


Les gens âgés écoutent la radio

Mais on ne joue jamais des chansons pour eux :

Ce n’est pas payant !

On leur vend des calmants

Des pilules, des onguents,

Mais ce n’est que d’amour

Dont ils ont besoin comme médicaments.

 

Les gens âgés, on les a oubliés,

Tout au fond des foyers

Où les familles les ont enfermés

Bien souvent, une fois par an

On viendra les visiter.

Des parents, c’est occupé !

Une seule fois tous les ans,

On viendra les embrasser

Ca oblige, le jour de l’An !

 

On est tous des vieux,

Qu’on le veuille ou non,

On sera un jour comme eux

Même riche à millions,

On est tous des vieux.

Ce n’est qu’une question de temps

Heureux ou malheureux

D’avoir eu des enfants.

 

Les gens âgés ne parlent même plus

Ils ont trop à dire, leur vie à raconter

Qui va les écouter ?

Ils courbent le dos et regardent leurs pieds,

Se demandent au bout du chemin

S’ils sont arrivés !

Ils ont tout donné, leur amour, leur santé

Tout ça pour les enfants, ils ont tout sacrifié.

Mêmes les rêves les plus grands ;

Et du fond de leurs prisons

Ils relèvent parfois le front

Quand ils viennent pour signer

Le chèque de leur pension

 

Les gens âgés ont le goût de pleurer

Car ils ont tout le temps de renaître au passé

Revivre leurs vingt ans

Ils n’ont rien oublié, si leur dos a courbé

C’est qu’ils ont trop souvent

Porté les chagrins et les pleurs des enfants,

Les gens âgés ont le temps de prier

Car ils sont devenus au fil des années

De simples enfants.

Ils demandent au Bon Dieu

De parfois penser à eux, s’il a une minute ou deux

Ils demandent souvent à Dieu

Pourquoi il a oublié de venir fermer leurs yeux !

 

On est tous des vieux

Qu’on le veuille ou non,

On sera un jour comme eux

Même riche à millions,

On est tous des vieux.

Ce n’est qu’une question de Temps

Chaque jour que l’on vit nous rapproche du Temps !

 

Repost 0
Published by Reynaud Roger - dans Séquence Emotions
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Reynaud Roger
  • Le blog de Reynaud Roger
  • : passionné de généalogie, je vous fais découvrir mes ancêtres, leurs villages natals, les anecdotes et un peu d'Histoire. Merci de l'aide morale et du soutien que m'apportent ma sœur adorée, Pétou
  • Contact

Profil

  • Reynaudrrcc
  • Tombé dans la marmite des généalogistes ou ''généanautes'', je passe mon temps à faire des recherches et toutes les anecdotes ou 'trouvailles' sont mises sur mon blog. Je remercie ma sœur Pétou pour sa patience et ses encouragements
  • Tombé dans la marmite des généalogistes ou ''généanautes'', je passe mon temps à faire des recherches et toutes les anecdotes ou 'trouvailles' sont mises sur mon blog. Je remercie ma sœur Pétou pour sa patience et ses encouragements

Recherche

Liens