Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 17:29

Éléments de chronologie de Manosque

MANOSQUE-avenue-de-la-gare.jpg

Avenue Jean GIONO, anciennement 'Avenue de la Gare'


Avant l'occupation romaine, Manosque était probablement une ville celte, l'étymologie même de son nom en témoigne, évoquant sources et rivières. Au Haut Moyen Age, la ville fut détruite par les Sarrasins et prit de l'importance à partir du XIIIe siècleMANOSQUE-avenue-de-la-gare.jpgAu fond, la Porte Saunerie. Aujourd'hui, c'est l'Avenue Jean GIONO

 
C'était en effet la résidence favorite des comtes de Forcalquier qui en étaient copropriétaires avec Saint-Victor de Marseille. Selon la légende, François Ier surnomma la ville Manosque la Fleurie, une jeune fille ayant préféré se défigurer que de céder au roi. D'autres pensent que ce surnom lui vient de la reine Jeanne (1370).
En 1851, le maire, Joseph Buisson, prit la tête de l'insurrection armée contre le coup d'État de Louis Napoléon et marcha sur Digne où il installa un gouvernement éphémère.

Manosque est en outre la patrie de plusieurs hommes célèbres, au rang desquels figurent Elémir Bourges et, surtout, Jean Giono.
En visitant la ville, on peut admirer son aspect médiéval, soutenu par la présence de deux portes monumentales au Nord et au Sud de la vieille ville : les portes Saunerie et Soubeyran (XIVe siècle). A voir aussi, l'église Saint-Sauveur, de style romano-gothique avec une nef romane revoûtée au XVIIe, un beau transept roman, un clocher carré XVIe surmonté d'un clocheton en fer forgé XVIIIe, un portail XIVe et des orgues XVIIe. On notera aussi, bien entendu, ce que l'on voit de très loin lorsqu'on arrive à Manosque : la tour du château du Mont-d’or, ruinée, construite sur un site exceptionnel, au sommet d'une colline, au milieu des oliviers. A voir absolument !

Éléments de chronologie: 


 

979, 981 et 984

Plaids de Guillaume Ier, comte de Forcalquier.

 

1121 ou 1118

Mort de Gérard TENQUE. Frère Gérard, nom le plus courant dans les textes anciens relatifs à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem et maintenant dans les textes modernes pour contourner l'emploi de Gérard TENQUE. Selon Bertrand Galimard Flavigny, historien de l'Ordre de Malte, le frère Gérard serait improprement dénommé "Gérard Tenque" (ou Tunc ou Thonc) suite à une interprétation erronée d'un texte rédigé en latin, qui disait notamment : "Fr. Gerardus tunc Hospitalis praefectus..." qui se traduit par : "Frère Gérard, alors administrateur des Hospitaliers", le mot latin "tunc" signifiant "alors" ou "à l'époque". L'auteur précise que cette erreur n'aurait été révélée qu'en 1885 par Ferdinand de Hellwald lors de la publication d'un ouvrage qui aurait eu peu de retentissements. (in Histoire de l'Ordre de Malte, Bertrand Galimard  

 

1139

Don de la Ville, de ses chevaux, des eaux du moulin et du pacage dans tout le Comté par le comte de Forcalquier aux hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, fondateurs de l'Hôpital. Ce don fut confirmé en 1168.

 

1163

Mort d'Imbert de Forcalquier. Le lieu où il fut assassiné porte aujourd'hui le nom de Col de la Mort d'Imbert.

 

1206

Constitution de la Commune de Manosque.

 

1211

Les Hospitaliers sont seuls maîtres de Manosque.

 

1234

Résistance des habitants contre la violation de leurs droits et première transaction: immunités et franchises.

 

1293

Deuxième transaction: limites des exercices des Droits Seigneuriaux.

 

1312

Acceptation de sept syndics pour gestion des intérêts communaux.

 

1315

Les Syndics peuvent choisir dix hommes pour règlements de police.

 

1333

Réorganisation commune: soixante prud'hommes nomment douze consuls.

 

1334

Deux députés vont à Naples pour ratification royale des privilèges.

 

1335

La Commune est rétablie dans les termes voulus par Guillaume le Jeune. 125 années de luttes ont été nécessaires pour voir rétablir ces privilèges.

 

1348

La Peste.

 

1370

La Reine Jeanne visite Manosque et la baptise "La Fleurie".

 

1432

Construction du four de la ville.

 

1453

Passage du Roi René à Manosque.

 

1475

Établissement du marché de Manosque.

 

1497

Massacre des Juifs.

    1516

    Passage de François Ier. Affaire Voland.

 

 

1571

Autorisation aux consuls de porter le chaperon.

 

1591

La Peste. Louis du Teil nommé consul.

 

1631

La Peste.

 

1688

Rachat de tous les droits féodaux par la commune.

 

1708

Tremblement de terre.

 

1709

L'Hiver des Loups.

 

1720

La Peste.

 

1750

Passage de l'Infante d'Espagne.

 

1774

Mirabeau interné à Manosque.

 

1793

Robespierre Jeune et Ricord, malmenés à Manosque.

 

1793

Démolition du château sur le Terreau par ordre du district de Forcalquier. Ce château avait été restauré vers 1534 par l'illustre Jean de Boniface, vice-gérant de l'ordre des Chevaliers Maltais.

 

1815

Napoléon Ier échappé de l'île d'Elbe aurait, dit-on, traversé Manosque nuitamment.

 

1830

Enquête sur l'attaque de la diligence à Niozelles.

 

1835 et 1837

Épidémie de choléra-morbus.

 

1844

Un terrible orage dévaste Manosque.

 

1852

Aillaud de Volx et les Bas-Alpins mettent bas les Armes. Ils avaient résisté au coup d'État du 2 décembre 1851.

 

1875

Elémir Bourges fait jouer Le Miracle de Théophile au théâtre de la rue d'Aubette.

 

1890

Le président Carnot passe à Manosque.

 

1892

Martial Bonnet fait danser Rey (Bonnet tambourinaire).

 

1893

Exposition industrielle, agricole et artistique.

 

1900

Assassinat du frère Cyrille Blanc et de son neveu, âgé de 13 ans, à l'ermitage de Toutes-Aures.

 

1905

Mistral à Manosque.

 

1916

Creusement du canal de Sainte-Tulle.

 

1919

Cent trente Manosquins ont été tués pendant la Guerre 14-18.

 

1930

Érection d'une stèle à Mistral (gare), détruite en 1941.

 

1942

Nouvelle stèle à Mistral.

 

1944

La Résistance manosquine libère Manosque avant l'arrivée des troupes de débarquement.

 

1954

Réception de Jean Giono à l'Académie Goncourt.

         
Repost 0
Published by Reynaud Roger - dans MANOSQUE et son histoire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Reynaud Roger
  • Le blog de Reynaud Roger
  • : passionné de généalogie, je vous fais découvrir mes ancêtres, leurs villages natals, les anecdotes et un peu d'Histoire. Merci de l'aide morale et du soutien que m'apportent ma sœur adorée, Pétou
  • Contact

Profil

  • Reynaudrrcc
  • Tombé dans la marmite des généalogistes ou ''généanautes'', je passe mon temps à faire des recherches et toutes les anecdotes ou 'trouvailles' sont mises sur mon blog. Je remercie ma sœur Pétou pour sa patience et ses encouragements
  • Tombé dans la marmite des généalogistes ou ''généanautes'', je passe mon temps à faire des recherches et toutes les anecdotes ou 'trouvailles' sont mises sur mon blog. Je remercie ma sœur Pétou pour sa patience et ses encouragements

Recherche

Liens