Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 21:00

DEFENSE DE SISTERON  (12 JUIN 1562)

dont un de nos ancêtres était present : ‘’Esprit ARNAUDON’’ **

 

 sisteronSisteron
Dessin à la mine de plomb et rehauts de craie sur papier gris ; 25,8 x 39,5 cm
© Caruelle d'Aligny, Théodore (1798-1871). Dessinateur (Gallica)

En quittant Tallard, le 12 juin 1562, Furmeyer marche au secours de Sisteron, le boulevard du protestantisme militant en Provence, assiégé par Sommerive, gouverneur de Provence. Le capitaine réussit à rentrer dans la ville assiégée par les catholiques avec ses soldats. D'après de Thou : …’’’une multitude de femmes, d'enfants & de gens incapables de porter les armes, qui avoient choisi Cisteron comme un asile contre la persécution. Il n'y avait point de grâce à espérer de la part d'ennemis si déclarés & si implacables : le gouverneur de la province leur avait fait espérer du secours ; & leurs espérances venoient d'être fortifiée par l'arrivée de Rambaud Furmeyer, grand capitaine qui venoit d'entrer dans la ville avec un détachement de 300 hommes...’’’


sisteron2François de Bonne, duc de Lesdiguières (Château de Vizille) © Guy de RAMBAUD


... Furmeyer arrive le 4 juillet à Sisteron. Sommerive envoie ses nombreuses troupes à l'assaut, par 3 fois sans succès. Beaujeu, Furmeyer, Dubar, Malejay, Seguiran & les autres chefs firent des merveilles, les femmes mêmes, les enfants et tous ceux qui étaient hors d'état de porter les armes, firent plus qu'on ne pouvait en attendre. Le général de Beaujeu dit à Furmeyer, en parlant de son cousin Lesdiguières : ‘’Votre enseigne a triomphé aujourd’hui, vous devez bien l’aimer, car il vos a fait beaucoup d’honneur.’’ 

Quand les munitions commencent à faire défaut à Sisteron, Furmeyer fait une sortie par un affreux précipice et rejoint un petit corps d'armée amené par Montbrun, qui vient de Grenoble au secours de Sisteron. A la bataille de Lagrand (août 1562), entre Orpierre et Eyguians, malgré des charges désespérées, Montbrun et Furmeyer sont battus. Furmeyer bat en retraite. Il va à Corps, à côté du Valgaudemar, en passant par Gap, fin août 1562. Montbrun se réfugie alors à Orpierre, d’où il est chassé le 2 septembre par La Beaume et Suze. Après la prise de la citadelle de Sisteron, Sommerive fait massacrer les prisonniers, puis c’est le tour des présumés protestants de la région. En n’étant pas venu défendre la ville, certainement par jalousie de l’intrépidité et de la valeur de Mouvans, des Adrets est à l’origine de cette défaite.


Antoine est rejoint par des protestants fuyant les persécutions. **Le notaire Esprit Arnaudon de Serres* doit abandonner son enfant qui vient de naître et sa femme, le 15 août 1562. Nous avons retrouvé son journal : 

‘’’Et estant née ledict enfant dudict jour, n’ausant demeurer audict Serres à cause des desditz papistes, m’en suys en allé avec ledict camp audict Cisteron, soubz la charge du capitaine Furmeyer et ay layssé en farine notre femme et avec notre dict petit enfant''

 Furmeyer, accompagné de ses enfans perdus et des soldats de Montbrun, bat en retraite en direction du Champsaur. Fin août, ils passent par Gap, comme nous le précise le notaire Arnaudon :'' Et ayant demeuré ledict camp des fidelles à l’Escale sous Volonne, campés, ayant repoussé les papaux jusques à Les Myes les Sisteron quatre lieux circa, ledict environ troys semeynes c’est retiré aux garnisons des fidelles et j’ey suyvi ledict capitaine Furmeyer à la cité de Gap où estoit sa garnison où j’ai demeuré le ? Passé du moys, longé chef Domegne Du Puy papiste avec Henry Chitron de Veyne et Mongery dudict Veyne, uguenaux. ‘’

 

*notre ancêtre direct (~1534 – >1608 Serres)

# Gendre de Gabriel ARMAND – notaire de Serres (~1474- >1544)

Fils de Martin ARNAUDON (~1504 Serres – dcd 21/5/1544 à Nyons).

Martin est co-fondateur de la très nombreuse lignée des ARNAUDON de Serres et de Veynes, jusqu’en 1851

C’est de cette lignée que descend Alexandre CORREARD (Radeau de la Méduse) et indirectement MarieJo, Roger et Pétou…..oh, Bou diou !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Reynaudrrcc - dans MES ANCETRES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Reynaud Roger
  • Le blog de Reynaud Roger
  • : passionné de généalogie, je vous fais découvrir mes ancêtres, leurs villages natals, les anecdotes et un peu d'Histoire. Merci de l'aide morale et du soutien que m'apportent ma sœur adorée, Pétou
  • Contact

Profil

  • Reynaudrrcc
  • Tombé dans la marmite des généalogistes ou ''généanautes'', je passe mon temps à faire des recherches et toutes les anecdotes ou 'trouvailles' sont mises sur mon blog. Je remercie ma sœur Pétou pour sa patience et ses encouragements
  • Tombé dans la marmite des généalogistes ou ''généanautes'', je passe mon temps à faire des recherches et toutes les anecdotes ou 'trouvailles' sont mises sur mon blog. Je remercie ma sœur Pétou pour sa patience et ses encouragements

Recherche

Liens