Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 17:42

  Pierre Alexis PONSON du TERRAIL Créateur et auteur de ''ROCAMBOLE''

Pierre Alexis PONSON du TERRAIL 

 (1829-1871)

(Ancêtre indirect (§ Tableau annexe) de Roger REYNAUD -Auteur de ce blog)


Il est des personnes dont on dit qu'elles sont nées sous une bonne étoile, qu'elles sont nées bien coiffées, ou encore avec une cuillère en argent dans la bouche. Quand un enfant arrive dans un milieu favorisé, il a toutes les chances d'avoir une enfance protégée et agréable. Et, si en plus, les fées se sont penchées sur son berceau en lui donnant une imagination débordante et une capacité de travail extraordinaire, cela en fait un personnage surdoué.C'est de cet ancêtre, dont je suis admiratif, que je veux parler et le décrire à ma façon, et il se nomme : Ponson du Terrail ''Le Romancier à la plume infatigable'' et ses amis parlant le lui, disaient  ''Ponson du Travail !''             Roger Reynaud 

 

 

 

 L'auteur-créateur-inventeur du personnage  "ROCAMBOLE" est l'un des principaux feuilletonnistes du Second Empire, auteur d'une oeuvre importante composée principalement de romans de cape et d'épée et de romans criminels, mais aussi de romans ''balzaciens''.


      En 1870, un an avant son décès                     en 1868

Ponson en 1870

  Ponson en 1868

 

Pierre Alexis Joseph Ferdinand de Ponson du Terrail, vicomte de Ponson du Terrail, né le 8 juillet 1829 à Montmaur   (Hts-Alpes) dans la propriété de campagne de son grand père maternel Pierre Toscan du Terrail le 8 juillet 1829, de Noble Ferdinand Marie de Ponson et de Marie Suzanne Bénédicte Toscan du Terrail.


Ses parents étaient alors domiciliés à Ponson son village de SimianeSimiane-la-Rotonde (04), à quelques kilomètres de Banon, d'où les de Ponson étaient originaires. Son arrière-grand-père, côté maternel, Jacques Toscan du Plantier, notaire à Montmaur, est par ailleurs l'ancêtre de Daniel Toscan du Plantier.(acteur, producteur de cinéma). Son grand-père paternel Lange Toscan du Terrail était Garde du Corps de Louis XVI. Il a été anobli par ce dernier.


Pierre est mort le vendredi 20 janvier 1871 à 18h, à Bordeaux, de la variole noire (une sorte de peste). Il s'est retrouvé à Bordeaux pour fuir les armées prussiennes , Il est enterré au cimetière de Montmartre  à Paris. Il a été un écrivain populaire français et l’un des maîtres du roman-feuilleton.


PONSON retour de RocamboleIl est célèbre pour son personnage ''Rocambole''. Il a écrit 200 romans et feuilletons en vingt ans.  

Pierre commence à écrire vers 1846, à 17 ans. Ses premiers écrits s’inscrivent dans la tradition du roman gothique. Par exemple, son roman la Baronne Trépassée  (1852) est une histoire de vengeance située autour de 1700 dans la Forêt Noire. Il s’agit, au même titre que la Ville Vampire de Paul Féval, d’une parodie des histoires de vampires. Il a été le nègre d'Alexandre DUMAS (père) quelques années, avec Théophile Gautier, Anicet Bourgeois, Paul Bocage, Auguste Maquet et Gérard de Nerval (dans le milieu littéraire, on les nommait "l'Usine à Dumas").


Puis, pendant plus de vingt ans, il fournira en feuilletons toute la presse parisienne (l’Opinion nationale, La Patrie, Le Moniteur, Le Petit Journal etc…)

Son œuvre aux intrigues échevelées fruit d’une imagination débordante contient aussi de nombreux calembours, par exemple ‘’en voyant le lit vide, son visage le devint aussi’’. Ecrivant très vite, et sans se relire, il parsème ses romans de phrases fantaisistes telles que ‘’Ses mains étaient aussi froides que celles d’un serpent….) ou ‘’D’une main, il leva son poignard, et de l’autre il lui dit…….)  C’est en 1857, qu’il entame la rédaction du premier roman du cycle de Rocambole (cycle parfois connu sous le titre Les Drames de Paris. Puis, L’Héritage Mystérieux, qui parait dans le journal La Patrie. Il vise principalement à mettre à profit le succès des Mystères de Paris d’Eugène Sue. Auteur de nombreux romans, des "Aventures de Rocambole"...Les Exploits de Rocambole (1859-1884). Suivi de La Revanche de Baccarat, Le Manuscrit du Domino et La Dernière Incarnation de Rocambole.Son ‘Rocambole’ devient un grand succès populaire, procurant à Ponson une source de revenus importante et durable. Au total, il rédigea neuf romans mettant en vedette Rocambole.


Reconnaissance internationale, voir affiche en Italie

Ponson une renommée internationale

En août 1870, alors que le romancier vient d’entamer la rédaction d’un autre épisode de la saga de Rocambole, Napoléon III capitule devant les Allemands. Fidèle à l’image du chevalier Bayard, il quitte Paris pour Orléans, où il forme une milice de francs-tireurs en vue de faire la guérilla contre les Prussiens. Mais il est vite obligé de s’enfuir à Bordeaux, les Allemands ayant incendié son château. Laissant inachevé la saga de Rocambole, il meurt à Bordeaux en 1871, inhumé le 23 janvier devant un foule nombreuse  et M. Dalloz prononce une éloge funèbre très émouvante. Connaissant son amour pour Paris, sa veuve achète le 1er déc.1873, une tombe au cimetière Montmartre. Mais ce n'est qu'en 1878, le 28 février, qu'elle obtient un jugement autorisant le transfert de la dépouille mortelle du romancier de Bordeaux à Paris. Sa tombe est d'une étonnante simplicité : une dalle de pierre unie et gravée de l'inscription ''Alexis de Ponson du Terrail, 1829-1871"


Les Critiques :

'Rocambole' remportant un immense succès, Ponson subit des critiques acerbes des 'petits journaux' à qui il ne veut pas vendre ses récits, et qui voient le tirage de leurs concurrents plus heureux monter en flèche lorsqu'ils publient une oeuvre du romancier en vogue. Des 'critiques littéraires' offensés par la chance du romancier, y compris 'les Goncourt'. Et des écrivains jalousant tout à la fois le succès et l'immense revenu lié à celui-ci.


Les éloges :

Légion d'honneur, Secrétaire de 1859 à 1865, puis Vice-Président de la Société des Gens de Lettres en 1866 et 1867 .Cette société comptait, dès cette époque, les plus grands écrivains parmi ses membres.

Classé parmi ''Les Ecrivains du Siècle", à la place d'honneur, en 1869 par la fameuse librairie DENTU : ''Ponson a laissé à la postérité une sorte de roman-feuilleton, un époustouflant roman d'amour paysan et d'aventures guerrières, qui constitue le chef d'oeuvre d'un genre''

Prosper Mérimée : ''Personne ne manie comme Ponson du Terrail le crime et l'assassinat. J'en fais mes délices. Il est à présent notre seul écrivain de génie"

Emile ZOLA écrit à Paul Cézanne, en 1866 : ''Ponson a plus de lecteurs que nous tous réunis ! Il a beaucoup de verve, beaucoup de science, beaucoup de souffle : on ne peut dédaigner l'écrivain qui tient dans sa main les émotions de deux ou trois cent mille lecteurs !" Et Zola, lorsqu'en 1868, présente son nouveau roman, les ''Mystères de Marseille'', il ajoute ce commentaire :''Certes, je n'ai pas la pensée ambitieuse d'avoir égalé Ponson du Terrail". En 1878 (Ponson est mort depuis 7ans), il en remet une couche en déclarant :''Aujourd'hui, nous n'avons pas un seul romancier qui puisse lui être comparé"


Bibliographie :

les Exploits de Rocambole ou les Drames de Paris (1859-1884)

L'Héritage mystérieux

Le club des Valets de Coeur

La Revanche de Baccarat

Les Chevaliers de Clair de Lune, composé de : Le Manuscrit du Domino et la Dernière Incarnation de Rocambole, Le Testament de Grain de Sel et le Château de Belle-Ombre

La Résurrection de Rocambole, composé de :Le Bagne de Toulon, Les Orphelines, Madeleine, Rédemption et la Vengeance de Wasilika

Le Dernier mot de Rocambole, composé de :Les Ravageurs, Les Millions de la Bohème, le Club des Crevés, La Belle Jardinière et le Retour de rocambole & La Vérité sur Rocambole est souvent affilié à cette série.


Ponson titre le voleur en 1859

Les Misères de Londres, composé de : La Nourrisseuse d'Enfants, L' Enfant Perdu et le Moulin sans Eau, les Tribulations de Shoking et ainsi de Newgate, le Cimetière des Suppliciés, Un Drame dans le Southwark, L'Enfer de mistress Burtin, Les Amours du Limousin, La Captivité du Maître, Le Fou de Bedham, L'Homme en Gris, La Démolition de Paris, La Corde du Pendu, La Baronne Trépassée (1852), Les Coulisses du Monde (1853), Le Forgeron de La Cour-Dieu (1869)


 

 

D'où vient le mot "rocambole'' ?

Soit, d'après Ponson, "je ne l'ai pas inventé", dit-il, " je l'ai tout simplement emprunté à un dictionnaire d'horticulture, c'est le nom d'une plante : rocambole ''l'AIL d'ESPAGNE,

(AIL ROCAMBOLE ou ALLIUM SATIVUM SCORODOPRASUM),  dont la graine excite l'appétit'', dont le nom 'sonnait' bien et qui lui a plu.  

Ou une autre version, Eugène Labiche, écrivain et ami de Ponson, avait créé une pièce nommée "Rocambole bateleur"" en 1846 (mais Ponson avait déjà 17 ans, et avait commencé à écrire très jeune) aux Folies Dramatiques, et dans 'la fille bien gardée" , jouée en 1850, le personnage central est Rocambole, un carabinier au comportement inattendu.

 

Définition du mot ''rocambolesque :

Dictionnaire :  "Adjectif employé pour qualifier des actions audacieuses ou extraordinaires : fuite, évasion rocambolesque, réalisées avec une habilité et une astuce particulière. Dérive de Rocambole, nom du héros téméraire de nombreux romans de l'écrivain français, P.A.Ponson du Terrail"

Il existe en français seulement quatre adjectifs dérivés de personnages imaginaires : "gargantuesque, pantagruélique, ubuesque et rocambolesque", et ce dernier est de loin le plus employé.


Notes, Sources et Références :

www.gutenberg.org/Ponson du Terrail

www.ebooksgratuits.com

fr.wikipédia.org & www.udenap.org/groupe de Ponson du Terrail
Archives Départementales en lignes 05 - registres de Montmaur 1829 réf 2 E 92/3 page     28/94

Tables décennales par Relevés de l'Association de Généalogie des Hautes Alpes sur Montmaur

Gallica-BNP.org (recherche en ligne de tout document écrit et diffusé) 

Ponson couverture du livrePinson dos du livre

 

par E.M Gaillard :Biographie d'Alexis Ponson du Terrail, éditions A. Barthélémy, 2001


 

(ancêtre indirect (§ Tableau annexe) de Roger REYNAUD -Auteur de ce blog)


 

Lien généalogique entre Roger REYNAUD (ou frère, sœur ou cousins (es))

Et Pierre Alexis PONSON du TERRAIL 

 (Créateur du personnage légendaire ‘ROCAMBOLE’)

 

Suivre les noms en ‘jaune’ indiquant la lignée.

1)     Roger REYNAUD(18/04/1949) résidant à Pierrevert (04860) 

2)     Fils d’Andrée Albertine MARTIN (1925 Aspremont) et de Paul REYNAUD (1921-1977 Sisteron)

3)     Fille d’Emile Marius MARTIN (1874-1936 Aspremont) et de Clotilde GERMAIN(1887-1983 Mison les Armands)

4)     Fille de Louis GERMAIN (1844 Mison) et de Marie Victorine ARNAUD (1853-1940 Aspremont)

5)     Fille de Marie Emilie RICHAUD (1825-1886 Aspremont)et de Baptiste ARNAUD   (1817-1873

Aspremont)

6)     Fille de Mathieu RICHAUD (1787-1851 Aspremont) et de Marguerite OLLIVIER (1798-1865 Aspremont) 

 

7)      Fille d’Etienne OLLIVIER (1764-1832 Aspremont)et de Marguerite REYNAUD  (1761-1820 Aspremont) 

8)      Fille de Jean-Etienne REYNAUD (1741-1805 Aspremont) de Thérèse GARAGNON (1742-1801 Aspremont)   

9)     Fils d’Estienne REYNAUD (1698-1767 Sigottier 05) et de Cécile MANENT (1719-1760 Aspremont)

10)     Fils de PonsREYNAUD(1639-1715 Sigottier) etde Jeanne ALMERAS (1652-1727 Sigottier) 

11)  Ont un autre fils, François  REYNAUD (1675-1759 Sigottier) qui épouse Marie MAUREL (1700-1751 La Beaume des Arnauds) 

12)  Fille de Gaspard MAUREL (1672-1722 La Beaume)et d’Anne BROCHIER (1675-1722 La Beaume)

13)  Fille de Georges BROCHIER (1655 La Beaume) et d’Isabeau JACOB (1646-1702 Mereuil 05)

14)  Leur fille, Françoise BROCHIER (1683-1752 La Beaume) épouse Louis FIE (1772-1833 Aspremont)

15)  Leur fils, Gaspard FIE (1713-1763 St Julien en Beauchêne) épouse Marguerite ROUY (o1726 Ventavon)

16)  Fille de Jean-Baptiste ROUY (o1699 Ventavon),  

17)  Fils de Jean-Antoine ROUY  (o1646 Ventavon)  

18)  dont ses parents sont Jean Jaume ROUY (1602-1672 Chanousse 05)et Jeanne VILLARD (1607-1673 Chanousse) 

19)  Dont la fille Marguerite ROUY  (1641-1701 Venterol 05)épouse Jean TOSCAN d’ALLEMONT (Greffier Seigneurial de VENTAVON- 1628-1688 Ventavon)  

20)  Dont le fils, Jacques TOSCAN d’ALLEMONT (Greffier des Seigneuries de VENTAVON, MONESTIER ALLEMONT ET LAZER -  1669-1758 Ventavon) épouse Madeleine PAUL (1674-1739 Sigoyer 05) dont 12 enfants.                                                                                                                                                                

21)  Dont  le fils, Jacques TOSCAN d’ALLEMONT (Notaire Royal et Capitaine Châtelain de la Baronnie à Montmaur 05 - 1711-1784) épouse Marie-Anne  AUGIER du BOISSET (1718-1787)                                                                                

22)  Dont le fils, Pierre TOSCAN du TERRAIL (Lieutenant Colonel de Gendarmerie -1760-1840 Montmaur)épouse Anne Elisabeth Euphrosine LAPLANE (1771 Ribiers 05-1864 Montmaur)  > C’est à partir de cette branche qu’un lien de parenté se crée entre Roger et Aimé Edouard de LAPLANE (1774 Ribiers - le Virailh – 1870 Sisteron), écrivain, Historien de Sisteron, anobli par Louis XVIII le 7 sept.1816. Aimé Edouard  étant le frère d’Elisabeth. 

 

23)  Pierre et Elisabeth ont une fille Bénédicte Marie Suzanne TOSCAN du TERRAIL (1798-1877 Ribiers)qui épouse Ferdinand Marie de PONSON (1782 Simiane-la-Rotonde 04) dont le père de Ferdinand, Lange PONSON (1745-1823 Simiane-la Rotonde), était Capitaine des Gardes du Corps de Louis XVI  > anobli par Louis XVIII le 19 avril 1817 

24)  Bénédicte TOSCAN  du TERRAIL et Ferdinand PONSON vont engendrer 3 enfants, dont, notre héros :

25)  Pierre Alexis PONSON du TERRAIL (8 juillet 1829 à Montmaur – 10 janvier 1871 à Bordeaux) 

*Son arrière grand-père, côté maternel, Jacques TOSCAN du PLANTIER, notaire à Montmaur 05, est l’ancêtre de la Branche TOSCAN du PLANTIER, dont découle Daniel TOSCAN du PLANTIER (1941-2003), Cinéaste-Producteur 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Reynaud Roger - dans MES ANCETRES
commenter cet article

commentaires

Dix 01/11/2016 16:38

Bonjour, merci pour cet excellent article au sujet de votre ancêtre. Je me permets d'apporter une rectification à l'une de vos affirmations: il existe un cinquième adjectif inspiré d'un personnage imaginaire "croquignolesque", d'après croquignol.

reynaud roger 03/01/2016 06:32

Ce qui est noté sur Wikipédia : '' Pierre Alexis, Joseph, Ferdinand, vicomte de Ponson du Terrail, né le 8 juillet 1829 à Montmaur et mort le 10 janvier 1871 à Bordeaux, est un écrivain populaire français et l’un des maîtres du roman-feuilleton. Il est célèbre pour son personnage Rocambole. Il a écrit 200 romans et feuilletons en vingt ans'' . Sur sa tombe, au cimetière de Montmartre, il est noté :: 'janvier 1871''

dan 03/01/2016 06:43

Merci de votre réponse rapide ! J'avais bien vu cette date sur Wikipédia en contradiction avec ce qui est indiqué sur le blog ( 20 janvier) et sur la plaque du 94 rue de Pessac à Bordeaux ( le 11). Il a été enterré ( provisoirement) à Bordeaux le 31 janvier. Cordialement.

dan 03/01/2016 05:30

Etes vous certain de la date de sa mort ? sur la plaque apposée à Bordeaux il est indiqué le 11 janvier 1871...

Présentation

  • : Le blog de Reynaud Roger
  • Le blog de Reynaud Roger
  • : passionné de généalogie, je vous fais découvrir mes ancêtres, leurs villages natals, les anecdotes et un peu d'Histoire. Merci de l'aide morale et du soutien que m'apportent ma sœur adorée, Pétou
  • Contact

Profil

  • Reynaudrrcc
  • Tombé dans la marmite des généalogistes ou ''généanautes'', je passe mon temps à faire des recherches et toutes les anecdotes ou 'trouvailles' sont mises sur mon blog. Je remercie ma sœur Pétou pour sa patience et ses encouragements
  • Tombé dans la marmite des généalogistes ou ''généanautes'', je passe mon temps à faire des recherches et toutes les anecdotes ou 'trouvailles' sont mises sur mon blog. Je remercie ma sœur Pétou pour sa patience et ses encouragements

Recherche

Liens