Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 20:52

Abraham PATRAS

(°22 mai 1671 à Grenoble (38)

(+3 mai 1737 à Batavia – Jakarta, INDONESIE)

(Armes : ‘’D’azur à l’aigle éployé d’argent, au chef cousu de gueules chargées de trois étoiles à six rais’’)


ABRAHAM PATRAS

 

A été gouverneur général de l'Indes orientales néerlandaises à partir du 11 Mars 1735 jusqu'au 3 mai 1737. Il est né à Grenoble fils d'un réfugié huguenot français – Antoine PATRAS*, notaire de Veynes, puis notaire royal de Grenoble, né à Veynes (05) le 11 juillet 1612. En 1685, sa famille a fui vers les Pays-Bas

 

Début de carrière

Abraham PATRAS, d’abord pris un emploi dans les bureaux d'un marchand d’ Amsterdam nommé Nathaniel Gauthier (un garçon huguenots), mais qu’il a quitté pour les Indes à bord du Hobree le 4 Janvier 1690, où il est décrit comme un soldat au service de l' Enkhuizen branche de l' East India Company néerlandais .

En 1691, il a demandé un changement de carrière et a obtenu un poste temporaire à titre d'agent de Batavia En 1695, il devient l'assistant-secrétaire à la succession de gestion de l'administration chinoise de l'île d'Ambon .

En 1698, il est chargé de la gestion des enfants et en Matière matrimoniale.

Il s'est marié en 1699 à Gehesia KNIPPING, fille d'un fonctionnaire du Conseil de la magistrature à Ambon, archipel des Moluques, Indonésie.

Sa femme est décédée le 16 Décembre 1700. Sa fille unique est morte à l’âge de 1 an.

 

Il Gravit les échelons

Patras a été nommé au Conseil de la Justice en 1700 et en 1703, il est allé travailler en tant que sous-secrétaire (onderkoopman) pour le gouverneur de la Moluques .

En 1707, il devient le chef (opperhoofd) du poste de traite à Jambi , où son siège a été attaqué.

Bien que grièvement blessé dans le dos, il a survécu. Il a été marchand, puis agent principal de Palembang en 1711. En 1717, il a été promu chef de la marine marchande (opperkoopman) et titulaire (gezaghebber) de la côte ouest de Sumatra .

En 1720 il promu inspecteur général des comptes pour les Indes Néerlandaises (visitateur-generaal van Nederlands-indie). En 1721, il fut envoyé comme émissaire à Jambi .

En 1722, il a été nommé député intendant des marchandises qui entrent et sortent du château de Batavia .

En 1724, il a obtenu le poste très lucratif de chef de la Bengale poste de traite.

En 1731, il a été nommé extraordinaire membre du Conseil des Indes.

 

Gouverneur général

Au 10 Mars 1735 après la mort de gouverneur-général Dirck van Cloon , Patras a été nommé gouverneur général . (Le Gouverneur Général des Indes Néerlandaises était le représentant du pouvoir néerlandais dans les Indes néerlandaises de 1610, à la reconnaissance de l’indépendance de l’Indonésie** par les Pays-Bas en 1949)

** lors de l’occupation britannique (1811-1816), le territoire fut dirigé par un ‘lieutenant-gouverneur’ dont le plus connu est Thomas Stamford RAFFLES, le fondateur de Singapour

ABRAHAM PATRAS portrait couleur

 

Il n'avait jamais été membre à part entière du Conseil des Indes, c'était donc une première, et cette nomination a pu être causée, suite à une impasse dans le vote, et a été accepté comme un candidat de compromis. Il ne tenait pas à assumer le poste dans ces circonstances, mais il a accepté de le faire jusqu'à ce qu'un meilleur candidat n’ait pu être trouvé.

Le 11 Mars 1735, il a été nommé gouverneur général provisoire, une décision qui a été approuvé par les directeurs de l'East India Company.

Bien qu'il ait été un leader compétent et avait accumulé une grande connaissance pratique des territoires, son âge (à 64) sans doute a fait qu'il n'était pas un très puissant gouverneur-général.

Il mourut deux ans après sa nomination dans la nuit du 3 mai 1737. Il fut enterré dans Batavia , le 6 mai 1737.

Il était un homme pieux et généreux qui a vécu une vie très modeste.

La gouvernance générale a été reprise par Adriaan Valckenier .

 

*Fils de Jean PATRAS, notaire delphinal de Veynes  - Notaire Protestant –  

§ Minutes de 1591 à 1597 – Testament du  10/03/1651. Mariage en 161O avec Madeleine de BRUNEL, fille de NOBLE VINCENT BRUNEL, devant  le pasteur de VALDROME (05) en présence de JOSEPH de REYNIER, de Serres, de Pierre de FLOTTE, de ST Pierre d’Argençon et de Claude d’ AGOULT de la BEAUME.

 

*sous le régime de Charles IX  de France, les guerres de religion ont leur écho à Veynes : le culte protestant a été autorisé dans la Cité le 22 fév.1572, quelques mois avant le massacre de la St Barthélémy, dans le château de la Villette. Bourgeoisie et noblesse rejoignent le camp réformé et de nombreuses escarmouches militaires se déroulèrent dans le bourg. La Révocation de l’Edit de Nantes (1685) entraîne l’émigration et l’exil d’une partie importante des Huguenots, qui se fixent à Genève, en Suisse, en Brandebourg, à Berlin et en Hollande, y apportant leur savoir-faire et vidant VEYNES d’une population active. Abraham PATRAS, devient Gouverneur des Indes Néerlandaises, André de REVILLASC, Général en Brandebourg, Jacques de MAFFE, maître horloger à Genève et Salomon JORDAN, pasteur à BÜTZOW, authentique colonie veynoise. Jacques GALLAND, un apothicaire, participe à la fondation de Bad Karlshafen sur la Weser, une autre colonie veynoise.

 

Tous ces renseignements sont tirés du livre ‘’Abraham Patras, gouverneur général des Indes Néerlandaises et sa famille. Notes biographiques et généalogiques’’, publié par Edmond Maignien, conservateur de la Bibliothèque de Grenoble, correspondant du Ministère de l'Instruction publique, officier d'Académie. Grenoble, 1892, J. Baratier, brochure in-8#, 47 pp. L'auteur a recueilli tout ce qu'il importe de savoir sur son héros dauphinois et sur sa famille, et il l'expose avec clarté et méthode, dans un style élégant et concis.

 

Origines des ‘’PATRAS’’

Le premier Patras connu dans mes recherches est Reynaud PATRAS de PATRASSIO, né vers 1390 (calendrier julien) à Saint-Etienne en Dévoluy. Sa famille venait-elle d’Italie ?

Affranchi ou anobli le 13 déc.1408 par Aynard et Reynaud MONTAUBAN (père et fils, seigneurs du Dévoluy)

Cet anoblissement semble avoir eu lieu à la vente d’une part de la Seigneurie d’Asnières en Dévoluy.

Armes et blason des Patras : armes de la famille de gueules à une sirène d’argent posée de front, la queue fourchée et soutenue par deux masse de chaque mouvante à chaque flanc. (Source, Livre Histoire de Veynes + Veynes et ses environs + protestants de C.Roux et l’Abbé F.Allemand)

blason PATRAS

Reynaud Patras a un fils :

Pierre, (vs.1415), notaire à St Etienne en Dévoluy, puis à Veynes. Témoin en 1475 du règlement des limites entre Veynes, Aspres et Oze. Recensé comme notaire au cours de la révision des feux de 1446. Dans la chartre 202 du 14/08/1435 de Notre de Bertaud, on mentionne «et me Petro de Patrassio, de Delevodio, notario publico auctoritate imperiali constituto……. » Recensé comme seul noble à St Etienne en Dévoluy, ainsi qu’à St Disdier au cours de la révision des feux de 1458. Pierre va avoir deux enfants :

Madeleine, vs.1460, mariée le 15/09/1479 avec Julien RAMBAUD vs.1454 

Gaspard, (vs.1472-1529), Seigneur d’Asnières en Dévoluy, cité ‘’habitant de Veynes en 1502’’.Teste le 23 nov.1529 à Grenoble, chez Me BONIS. Marié vs.1497 avec Louise Gaillard (vs.1477-1555) dont

Guichard, Vs.1502, marié en 1527 avec Bernardine de GRUEL FONTAGER (vs.1507) de Serres, fille du noble Antoine de GRUEL, branche qui devint calviniste alors que les GRUEL de Saix, de Laborel restent catholiques, dont :

Pierre Ecuyer (1532-1606) marié le 21/01/1557, à Veynes avec Marguerite d’ESPINASSY de FONTANELLE dont :

1) Pierre, (1557-1614), marié vs.1587 à Veynes avec Bernadette RUELLE (1562-1617) dont Isabeau (1587-1632)

2) Jean, (1567-1620), notaire protestant (minutes de 1591 à 1597) teste le 10/03/1620

Marié vs.1587 avec Isabeau GIRAUD (1572-01/1590) dont Daniel (1590-1651) et Pierre (1590-1642)

Marié le 15 janv.1590 avec Marguerite FAURE (1570-1610)

Marié le 5 déc.1615 avec Madeleine ARMAND (1570) dont Suzanne (1616) et Olympe (1619)

Marié le 21 nov.1610 à Lesches-en-Diois (26) avec Madeleine de BRUNEL (1590-1614) fille du noble Vincent de BRUNEL devant le pasteur de Valdrôme (26) en présence de Reynier de Serres, de Pierre de Flotte de St Pierre d’Argençon et de Claude d’Agoult de la Beaume, dont :

Antoine (11/7/1612-2/01/1696), baptisé au Temple de Veynes le 11/7/1612 –notaire à Veynes, puis ç Grenoble où il teste en 1695, ‘’enterré de nuit et sans bruit, dans sa vigne de St Martin-le-Vinoux (38), sans avoir abjuré’’ marié en 1667 avec Olympe BLUSSET dont :

ABRAHAM, notre héros ! 

 CHEMIN ROGER REYNAUD vers ABRAHAM PATRAS

lien de parenté

Partager cet article

Repost 0
Published by Reynaud Roger - dans MES ANCETRES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Reynaud Roger
  • Le blog de Reynaud Roger
  • : passionné de généalogie, je vous fais découvrir mes ancêtres, leurs villages natals, les anecdotes et un peu d'Histoire. Merci de l'aide morale et du soutien que m'apportent ma sœur adorée, Pétou
  • Contact

Profil

  • Reynaudrrcc
  • Tombé dans la marmite des généalogistes ou ''généanautes'', je passe mon temps à faire des recherches et toutes les anecdotes ou 'trouvailles' sont mises sur mon blog. Je remercie ma sœur Pétou pour sa patience et ses encouragements
  • Tombé dans la marmite des généalogistes ou ''généanautes'', je passe mon temps à faire des recherches et toutes les anecdotes ou 'trouvailles' sont mises sur mon blog. Je remercie ma sœur Pétou pour sa patience et ses encouragements

Recherche

Liens